"La porte du secret" de Christel Noir - la chronique #23 du Club des Explorateurs

jeudi 23 avril 2015

"La porte du secret" de Christel Noir - la chronique #23 du Club des Explorateurs

Lancé en janvier 2015, le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire en avant-première un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue.

Cette semaine, Mallory a choisi Carine pour partager sa lecture et son avis sur le livre La porte du secret de Christel Noir (Héloïse d'Ormesson).

 

L'avis de Mallory

Un livre à chroniquer… Youpi ! La porte du secret de Christel Noir... Mouais, bon ok… Si il faut hein… Encore un banal bouquin à l’eau de rose…

Oui... Mais ça c’était avant…

Pris en main dès sa réception, j’ai arrêté de respirer jusqu’à refermer le livre.

J’ai découvert Marie la libraire parisienne, foncièrement bien dans sa vie, si ce n’est ce petit quelque chose qui manque, Josh (tout court), foncièrement mal dans sa tête, si ce n’est ce petit quelque chose en plus... Margaux qui réunit les deux dans un superbe contexte normand (Beuvron-en-Auge est véritablement superbe à visiter, et tellement bien décrite dans le livre ; en même temps... "C’est beau la Normandie", comme le dit ma grand’tante… pardon, je m’égare.)

Jusqu’ici, du classique donc…

Et surtout, j’ai découvert Noémie l’adolescente sur la défensive, Emile le vieillard muet, Stéphane le geek cleptomane, les Tres Amigos, SDF et revendeurs de livres,… pas très conventionnel tout ça pour de l’eau de rose me direz-vous. Ajoutez encore à ça la rencontre avec Eloïse, et le tableau dépeint devient surnaturel…

Marie la libraire apprend au travers de ce livre à se faire confiance, à vivre pour elle, et non pas pour les autres, tout ça au travers de sa rencontre avec Eloïse, sa gardienne, son ange... sa face cachée d’elle-même.

Marie et Eloïse entraînent dans leur sillage les modifications des vies des différents amis et personnages, qui tendent à se bonifier l’un par l’autre. Intrinsèquement liés, chacun donne un peu à l’autre, et du coup, sans le savoir, en fait profiter un troisième.

Un livre sur le partage donc ? Un livre sur l’estime de soi plutôt, un livre à sourire. Une belle histoire, bien romancée, bien écrite, qui donne le sourire en le refermant.

Et en le refermant, j’ai pris une grosse goulée d’air... en prenant en même temps pleine conscience de la qualité de ma respiration. Une magnifique bouffée d’optimisme. En comprenant qu’il faut sourire et avancer, que le futur se joue chaque jour, et que se lamenter ne sert à rien. 

Tomber sur un pépin, et après ? L’important est de croquer la pomme… A pleines dents. Un roman superbe, qui mériterait largement de détrôner certains ouvrages, dits d’épanouissement personnel…

Je pense que cet ouvrage est à lire de suite, qu’on soit heureux, ou un peu moins, et surtout ne jamais le ranger bien loin... Pour toujours penser à attirer vers soi les bonnes ondes.

Mallory P

 

L'avis de Carine

Quand j’ai ouvert le roman et que j’ai commencé à lire les premières pages, après avoir lu la quatrième de couverture, je me suis immédiatement dit "Ce livre ne va pas me plaire, j’ai l’impression d’être dans un roman de deux auteurs que je déteste" (dont je ne citerai pas le nom car cela n’engage que moi). Un roman qui me rappelle certaines intrigues trop naïves et mièvres à mon goût.

Mais là, je suis restée scotchée par l’histoire qui véhicule de vraies valeurs comme celles de l’amitié, de la solidarité, de l’entraide, à travers des portraits de personnages qui m’ont profondément touchés. Emile a eu dès le début du roman toute ma sympathie. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur le fait évoluer et comment se noue une vraie relation intergénérationnelle et atypique qui fait grandir les deux personnages à la fois, Noémie (cette adolescente à la verve autant révolutionnaire que sensible) et Emile (l’ami dévoué de Samuel et le protecteur de Marie).

Une envie m’a obsédée tout au long de la lecture de ce livre, celle de pousser la porte de cette librairie pour en respirer l’atmosphère et en profiter blottie dans un coin, comme Noémie ou Emile, accrochés à leur pile de livres. La librairie est le lieu vers lequel les personnages convergent tous et régulièrement. Il est aussi, pour moi lectrice enjouée et passionnée par les livres, le lieu de tous les possibles. Je m’imaginais entrant et engageant la conversation avec Marie.

Finalement ce sont tous des personnages que j’aimerais rencontrer et dont l’existence (même fictionnelle et romanesque) me fait du bien.

Un roman qui m’a permis de renouer avec l’âme humaine en ces périodes où certains propos heurtent ma sensibilité de lectrice mais aussi de citoyenne.

A lire juste pour se faire du bien, car en plus ça finit bien, un vrai conte contemporain !

Carine Miletto

 

Merci à Mallory et Carine pour ces chroniques passionnantes !

Si vous souhaitez intégrer le Club des Explorateurs, toutes les informations sont ici.

 

Retrouvez toutes les chroniques de nos Explorateurs !

 

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

Où trouver « La porte du secret » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !