La fabrique d'hormones de Saskia Goldschmidt

lundi 08 juin 2015

Entre turpitudes et ambition : un roman choc inspiré d'une histoire vraie

La fabrique d'hormones de Saskia Goldschmidt

Mordechai de Paaw, au seuil de sa vie et prisonnier d'un corps vieux et affaibli, se souvient de son incroyable parcours. Contraints, avec son frère jumeau Aaron, de reprendre l'abattoir familial, ils le transforment en première multinationale du pays, après avoir mis au point l'extraction d'insuline à partir d'urine de jument !
 

 

Un frère à la libido débridée
L'histoire de Mordechai sonne comme une revanche sur le destin familial auquel il était destiné au fin fond des Pays-Bas dans les années vingt. Lui qui rêvait d'étudier de la chimie n'osa contredire son père qui lui assèna "Tu es un De Paauw et les De Paauw n'ont que faire des pitreries de laboratoires. (…) Abattre du bétail, produire de la viande, nous avons ça dans le sang, nous n'avons jamais rien fait d'autre et nos ambitions doivent s'arrêter là."

Mais rapidement Mordechai, aussi gourmand du corps des femmes que son frère Aaron a la libido en berne, comprend que les déchets d'abattage sont une mine et s'associe à un homme de sciences, Rafaël Levine, juif allemand que la montée progressive "du plus grand criminel de l'Histoire" bride dans son ascension.

Très vite, les deux hommes hissent l'entreprise au sommet. Les effets de l'insuline sont spectaculaires, capables de rendre aux animaux femelles de laboratoires privés de leur appareil ovulaire leur comportement de procréation. Des tests humains doivent être menés. Mordechai a une idée : tester ses pilules sur ses ouvrières. Alors, à l'insu de Rafaël Lévine, il mène ses propres expérimentations sur ses salariées en mal d'enfant, distribuant les pilules miracles… mais pas seulement. Car dans le secret de son bureau, les filles s'offraient à lui. Consentantes pour la plupart…

 
L'autre frère au désir inexistant
Son frère Aaron, qui connaît le féroce et insatiable appétit sexuel de son frère, observe le manège avec réprobation "Un directeur qui se tape les jeunes filles de son usine et qui ose prétendre, l'œil sec, qu'il ne fait rien de mal ! Mokte, tu es un vrai salaud".
Les recherches se poursuivant, Rafaël Levine isole la testostérone. L'hormone masculine capable de faire d'un chapon castré, un coq à la crête fière "qui fait glousser et se pâmer la première poule qui passe". Mordechai décide de tester la découverte sur son propre frère. Les résultats sont spectaculaires et dépassent ses espérances, faisant voler en éclats la famille de Mordechai : sa femme, leurs trois filles et leur fils. Ce fils qui ressemble tant à son père et dont une femme fera son bras armé pour mieux atteindre le père.
 
Ce roman à la puissance exceptionnelle mêle trois histoires : celle de l'expansion de l'entreprise dirigée par les frères De Paauw, qui survit à la Grande Crise et à la guerre ; celle de l'Europe qui vit les plus sombres pages de son histoire et celle de Mordechai.
Une intrigue, à l'écriture enlevée, dont les personnages sont imaginaires, mais qui s'inspire de nombreux faits réels : événements historiques, genèse de l'entreprise Organon et débordements sexuels d'un homme politique qui défraya la chronique internationale. Un roman qui interroge sur les liens entre ambitions, pouvoir et sexualité.
 
Saskia Goldschmidt, née en 1954 à Amsterdam, fut productrice de théâtre avant de se consacrer à l'écriture. Ce magistral roman, La fabrique d'hormones, publié au Pays-Bas en 2012 a déjà été traduit en cinq langues.
 
Agathe Bozon

 

Où trouver « La fabrique d'hormones » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !