La chronique #42 du Club des Explorateurs : Danièle et Virginie ont lu "l'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante

lundi 11 janvier 2016

La chronique #42 du Club des Explorateurs : Danièle et Virginie ont lu "l'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante

Alors que vient de paraitre le tome II, Le nouveau nom, nos lectrices-exploratrices Virginie et Danièle ont partagé leur lecture et donné leur avis sur L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante paru aux éditions Gallimard, collection "Du monde entier", et disponible depuis janvier 2016 en collection Folio.

 

L'avis de Danièle :

Au reçu de ce livre, j'avoue avoir été quelque peu perplexe sur son contenu : la couverture de la collection « du monde entier » de chez Gallimard étant particulièrement douce au regard, pour ce livre, presque poudrée, pour annoncer une histoire d'amitié.
Je craignais un peu de fadeur ou de mièvrerie.
J'ai été happée dès les premiers chapitres, et en redemande puisqu'il s'agirait d'une trilogie.
Elena Ferrante (quel beau nom d'écrivain) serait âgée de 72 ans, ne se montre jamais, même pour recevoir les Prix qui lui sont attribués. Donc, si son identité est la bonne, il est miraculeux, osons le mot, de se souvenir et de pouvoir décrire les moments d'amitié et de haine que peuvent ressentir les enfants dès leur plus jeune âge.

Son roman commence à Naples dans les années 50, dans un quartier défavorisé, où tout le monde se connaît, et où surtout rôde dans l'air une sourde violence peut-être due au fascisme pas si lointain.
Violence entre les familles, et aussi au sein des familles. Les hommes ont encore tout pouvoir, les enfants poussent comme ils peuvent mais les frères surveillent toujours leurs sœurs. Quasiment pas de possibilité de changer de vie, les filles aident leur mère, les fils feront comme leur père. Quelques artisans parfois s'enrichissent...ce qui pose question après la guerre.
Elena Ferrante nous raconte l'amitié qui va unir pour la vie (on l'espère) Elena, petite fille qui aura la chance d'étudier grâce à son institutrice, et Lila, une surdouée qui n'aura pas cette chance, sa famille est encore plus pauvre.
Mais la volcanique Lila subjugue Elena, et l'amitié est difficile à naître, émaillée de l'authentique méchanceté de Lila, et de jalousie, de fierté, de petites mesquineries de la part d'Elena : "Nous n'étions que des gamines même si nous nous imaginions perfides et sans scrupules."
Lila est un phénomène, elle réussit à l'âge de 10 ans à se faire jeter par la fenêtre par son père qu'elle insulte copieusement. Elle n'a peur de rien ni de personne.
Nous suivons leur adolescence, leurs rêves, leurs premières émotions souvent partagées dans ce Naples si présent dans le roman.
Soudain,les rêves de Lila s'évaporent avec son éclosion physique, elle ne pense plus qu'à profiter de la vie, à se marier et à mettre tout son monde à ses pieds.
C'est alors qu'Elena se demande si c'est bien le grec et le latin qui feront son bonheur.
Le roman est de facture classique, les souvenirs reviennent à partir d'un coup de téléphone du fils de Lila qui se lamente sur la disparition de sa mère.
Beaucoup de sensibilité et d'intelligence du cœur dans ce texte magnifique.

Danièle Lecuppre

 

L'avis de Virginie :

L’amie prodigieuse… est l’histoire de l’amitié entre deux filles Lila et Elena issues de familles pauvres vivant dans un quartier de Naples. Le roman commence de manière compliquée… Elena raconte Lila pour qu’elle ne puisse pas disparaître. 
L’enfance et l’adolescence des personnages se vivent dans le regard d’Elena tout comme l’approche entre les deux filles à l’époque des petites classes et l’amitié qui se trame entre elles. Les chemins de vie des deux héroïnes se croisent et s’éloignent plus ou moins… mais l’amitié issue de l’enfance n’est que trop forte pour qu’elles soient loin l’une de l’autre. C’est vital ! 
Les mots et le style présentent avec une grande sensibilité la difficulté des deux fillettes pour s’aborder, l’amitié très forte entre filles qui, parfois sous tension, est malmenée entre jalousie et concurrence entre elles deux et la vie des deux ados qui grandissent dans un environnement où la vie est difficile et l’ambiance électrique. L'auteure écrit avec un ton juste les rêves de petites filles, leurs premiers émois, leurs transformations de femme tout comme la violence dans le quartier, l’argent qui manque souvent, les études qui ne sont que futilités au vu des parents même quand les enfants sont doués et la réalité de la vie dans un quartier qui se modernise. 
J’ai bien apprécié la lecture de ce roman dont je découvrais l'auteure. C’est un très agréable moment d’émotions qui m’a fait vivre un voyage à la mode napolitaine… Bref, dépaysement total dans le monde de l’enfance-adolescence.

Virginie PILLET

Un grand merci à Virginie et Danièle pour ces chroniques passionnantes !

Si vous souhaitez intégrer le Club des Explorateurs, soyez attentifs, le club revient bientôt !

Retrouvez toutes les chroniques de nos Explorateurs !

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Commentaires

  • Vous souhaitez réagir ? Identifiez-vous ou rejoignez la communauté de lecteurs.com
  • Nadia D'ANTONIO le 24/01/2016 à 13h55

    Cela me tenterait beaucoup de lire ce livre d' Elena Ferrante pour voir comment se passe la relation entre les deux héroïnes. de plus, je ne connais que Rome, en Italie mais j'ai vu beaucoup de reportages sur Naples et je n'ai pas encore lu de livres se passant dans cette ville. Cela devrait être intéressant de voir comment l'auteure aborde le sujet.

  • Christelle Page le 23/01/2016 à 17h16

    Partante pour un voyage vers Napoli! Hâte de découvrir la manière dont Elena Ferrante aborde l'univers fascinant de l'enfance et de l'adolescence des deux jeunes protagonistes de son roman...

  • sophie wagret le 23/01/2016 à 11h30

    Très envie de découvrir cette histoire où amour et haine ne semblent jamais bien éloignés! J'ai hâte! Merci aux chroniqueurs de savoir si bien nous titiller....

  • Michèle FINANCE le 11/01/2016 à 13h19

    Je suis en train de le lire et j'apprécie beaucoup.Un très beau texte, séduisant dans son écriture mais également dans le récit de cette belle amitié et le portrait de deux jeunes filles que tout pourrait opposer.

Où trouver « L'amie prodigieuse » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !