La bibliothèque idéale d'Isabelle Monnin

lundi 25 mars 2013

La bibliothèque idéale d'Isabelle Monnin

 

A l'occasion de la sortie de son dernier roman, Second tour ou Les bons sentiments (Lattès), Isabelle Monnin nous présente sa bibliothèque idéale. 

Par Karine Papillaud

  • .

    • Couverture du livre « Ecume Des Jours (L') » de Boris Vian aux éditions Christian Bourgois

      Ecume Des Jours (L') de Boris Vian

      Je me souviens peu du livre mais très bien de ma jubilation à le lire, dans le creux de mes treize ans, du souffle de liberté qu'il faisait passer dans ma chambre. Chloé et Colin forever.

    • Couverture du livre « Frankie Addams » de Carson Mccullers aux éditions Lgf

      Frankie Addams de Carson Mccullers

      Frankie est la cousine du sud d'Holden Caufield, le héros de l'Attrape Cœurs de Salinger. Elle est âpre et rêveuse comme le sont certaines filles, irréductiblement seule comme le sont tous les hommes.

    • Couverture du livre « La promesse de l'aube » de Romain Gary aux éditions Gallimard

      La promesse de l'aube de Romain Gary

      Je ne sais toujours pas si sa mère est monstrueuse ou géniale. Gary lui est un monstre génial.

    • Couverture du livre « Une vie française » de Jean-Paul Dubois aux éditions A Vue D'oeil

      Une vie française de Jean-Paul Dubois

      La vie d'un homme, Paul Blick. Sur fond d'histoire de la Cinquième république. Léger et grave, grinçant et émouvant. Un modèle de narration et de classe.

    • Couverture du livre « Rosie Carpe » de Marie Ndiaye aux éditions Minuit

      Rosie Carpe de Marie Ndiaye

      Le rythme de Marie Ndiaye est entêtant comme un magnolia en décomposition, il résonne dans nos entrailles.

    • Couverture du livre « Extrêmement fort et incroyablement près » de Jonathan Safran Foer aux éditions Editions De L'olivier

      Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer

      Disciple de Joyce Carol Oates et amoureux de Nicole Krauss, Jonathan Safran Foer écrit des livres qui rendent la vie (ma vie) plus belle.

    • Couverture du livre « Un pedigree » de Patrick Modiano aux éditions Gallimard

      Un pedigree de Patrick Modiano

      Pour une phrase : « A part mon frère Rudy, sa mort, je crois que rien de tout ce que je rapporterai ici ne me concerne en profondeur ».

    • Couverture du livre « Les disparus » de Daniel Mendelsohn aux éditions Flammarion

      Les disparus de Daniel Mendelsohn

      L'enquête familiale et historique, grande et vaine, la grâce de la langue et la beauté de l'oncle Schmiel qui jamais ne parvint à mettre les siens à l’abri.

    • Couverture du livre « Rien ne s'oppose à la nuit » de Delphine De Vigan aux éditions Lattes

      Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine De Vigan

      J'admire la sobriété, la pudeur, la justesse de ce récit si intime qu'il en devient universel.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !