La bibliothèque des auteurs néo-zélandais

mardi 15 janvier 2013

Contrées lointaines

La bibliothèque des auteurs néo-zélandais

 

Fruit d’une riche histoire et de brassage de populations, la culture néo-zélandaise est le résultat d’un mélange de cultures autochtones et importées, empreinte de moeurs et de langues polynésiennes (maori et moriori), de culture anglaise et plus réçemment d’Asie et des pays du Pacifique. 


Voici donc, l’occasion de mettre en valeur quelques auteurs des plus connus. Romanciers, auteurs de polars, poètes, essayistes, certains bénéficient d’une notoriété internationale : découverte…

 

Par Hassina Mimoune

  • Sur fond historique

    • Couverture du livre « Graine De France » de Geoff Cush aux éditions Actes Sud

      Graine De France de Geoff Cush

      Un livre étonnant, une fantaisie humoristique sur Anglais et Français, peinture des années 1930 mais aussi réflexion sur la colonisation, sur la volonté de supériorité des Pakehas (Blancs) sur les Maoris et la fierté belliqueuse de ces derniers.

    • Couverture du livre « Rescapée » de Fiona Kidman aux éditions Points

      Rescapée de Fiona Kidman

      Lorsque Betsy Guard débarque à Sydney, en 1834, elle est accueillie comme une héroïne. Sa survie, après son enlèvement par les Maoris de Taranaki, où elle est restée captive quatre mois, tient du miracle. C'est au cours d'un voyage à Sydney qu'elle, ses enfants et son baleinier de mari ont été capturés. Comment a-t-elle fait pour s'en sortir ? Que s'est-il réellement passé ? Les points de vue alternent, dans ce roman à plusieurs voix, pour élucider le mystère.

    • Couverture du livre « Un père pour mes rêves » de Alan Duff aux éditions Actes Sud

      Un père pour mes rêves de Alan Duff

      Un jeune Néo-Zélandais, fruit d'une brève liaison, pendant la Seconde Guerre mondiale, entre une femme maorie mariée et un soldat noir américain de passage doit apprendre à vivre entre le mépris dont sa communauté accable sa mère et les dangers que fait peser sur lui la tentation d'idéaliser un père inconnu. Un roman puissant et dérangeant sur la violence au sein de la société maorie et sur la rémanence du racisme dans la société américaine.

    • Couverture du livre « Le Tatouage Inacheve » de Sia Figiel aux éditions Actes Sud

      Le Tatouage Inacheve de Sia Figiel

      Trois générations de femmes, certaines aux Samoa, d'autres en Nouvelle-Zélande, racontent leurs destins à jamais liés par un tatouage inachevé, bon prétexte pour cacher sous une tradition magique compromissions familiales et ordinaires péchés. Dans son style inimitable mêlant réel et imaginaire, tendresse et brutalité, poésie et crudité de langage, Sia Figiel suit la difficile recherche d'identité de son héroïne à travers la jungle des non-dits familiaux.

    • Couverture du livre « Le baiser de la mangue » de Albert Wendt aux éditions Au Vent Des Iles

      Le baiser de la mangue de Albert Wendt

      Avec « Le Baiser de la mangue », Albert Wendt continue à pourfendre le mythe des mers du Sud prétendument paradisiaques et remonte aux origines du contact entre Polynésiens et Européens. Albert Wendt écrit donc avec cet ouvrage, un pan essentiel de cette « comédie humaine » polynésienne qu'il construit volume après volume depuis les années 70.

    • Couverture du livre « La Veine Du Vigneron » de Elizabeth Knox aux éditions Fil Invisible

      La Veine Du Vigneron de Elizabeth Knox

      A travers les liens d’amour, d’amitié, de désir, de jalousie, de honte qui unissent Sobran et Xas, aussi fantasques et extraordinaires soient-ils, c’est un demi-siècle passionnant de l’histoire de France qui défile sous nos yeux. Dans cette période post-révolutionnaire, les rôles sociaux se redéfinissent par l’enrichissement des négociants, l’apparition d’une petite-bourgeoisie campagnarde ou une certaine décadence de l’aristocratie.

  • Empreint d'autobiographie

    • Couverture du livre « Vers l'autre été » de Janet Frame aux éditions Joelle Losfeld

      Vers l'autre été de Janet Frame

      Dans ce roman jamais publié de son vivant, Janet Frame explore les thèmes du voyage, du retour, du mal du pays et de l’appartenance. Grace est un oiseau migrateur, cherchant sa véritable place au sein du monde, elle se demande sans cesse où celle-ci se trouve… Elle se bat pour être reconnue comme un écrivain à part entière, mais doit d’abord apprendre à se sentir bien dans sa peau.

    • Couverture du livre « La Garden Party Et Autres Nouvelles » de Katherine Mansfield aux éditions Gallimard

      La Garden Party Et Autres Nouvelles de Katherine Mansfield

      Dernier recueil publié du vivant de son auteur, La Garden-party commence à l'aube d'une journée radieuse pour s'achever à la nuit noire, dans une chambre où s'endormira bientôt une femme sans âge ni visage. Une nouvelle après l'autre, Katherine Mansfield peint la vie par petites touches, tendres, cocasses, poignantes, parfois cruelles. Elle dit la solitude, la peur et la mort, partout présentes, même dans la baie des vacances et de l'enfance.

    • Couverture du livre « Katherine Mansfield dans la lumière du sud » de Gisele Bienne aux éditions Actes Sud

      Katherine Mansfield dans la lumière du sud de Gisele Bienne

      En quête d'un "espace libre et ensoleillé", l'écrivain néo-zélandais Katherine Mansfield, hantée par le souvenir de son île natale, part à la rencontre de la lumière magique du Sud, sur la Riviera française et italienne, entre Bandol, Menton, Ospedaletti et San Remo. Portrait d'une femme tour à tour mélancolique et téméraire, fragile et déterminée, qui dit la solitude et les contradictions des dernières années de sa vie.

  • Suspens set aventure

    • Couverture du livre « Les hommes fanés » de Owen Marshall aux éditions Rivages

      Les hommes fanés de Owen Marshall

      Une nouvelle maladie, des symptômes étranges, un hôpital construit en pleine nature : David Stallman n'en sait pas plus lorsqu'il arrive, son sac sur l'épaule, pour occuper un poste de surveillant au centre Slaven. Nul ne doit ébruiter ce qu'il se passe à l'intérieur des murs et menace l'ensemble de la population : les patients souffrent d'une maladie neurologique étonnante…

    • Couverture du livre « Les lumières du bout du monde » de Vincent O'Sullivan aux éditions Joelle Losfeld

      Les lumières du bout du monde de Vincent O'Sullivan

      Kate Cooper est une jeune fille de la petite bourgeoisie anglaise. Lorsque sa cousine tombe malade, elle croise à son chevet 'le docteur'. Celui-ci est marié à une jeune femme, mais il tombe amoureux de Kate qu'il engage comme secrétaire. Cette rencontre décisive orientera leur destin. Kate abandonne Londres pour Auckland où elle devient tenancière d’une maison close…

    • Couverture du livre « L'église de John Coltrane » de Chad Taylor aux éditions Christian Bourgois

      L'église de John Coltrane de Chad Taylor

      Robert Marling, architecte désabusé qui tue le temps en jouant au poker, hérite de son père une fabuleuse collection de vinyles de jazz et un manuscrit au titre énigmatique. L'Eglise de John Coltrane... Fuyant ses créanciers. il emménage dans un building désaffecté d'Auckland. Le silence de ce bâtiment labyrinthique est bientôt rompu par l'apparition de personnages assez atypiques…

    • Couverture du livre « Couronne De Sang » de Ngaio Marsh aux éditions 10/18

      Couronne De Sang de Ngaio Marsh

      Sur la scène, Macbeth est acculé. Macduff lève sa dague, ils disparaissent en coulisse. Un hurlement, puis le silence. Macduff s'avance, suivi de Seton qui brandit la tête ensanglantée de Macbeth. Malgré leur effroi, les acteurs lancent leur ultime réplique :- Salut, O roi d'Ecosse ! Le rideau tombe et pour l'inspecteur Alleyn, commence une autre tragédie. Car c'est du vrai sang qui ruisselle sur les mains de Seton...

    • Couverture du livre « Les amants papillons » de Alison Wong aux éditions Liana Levi

      Les amants papillons de Alison Wong

      Drame magistralement orchestré jusqu’au crescendo final, réflexion sur le racisme et l’émancipation des femmes, « Les amants papillon » porte son auteur au premier plan de la scène littéraire néo-zélandaise.

    • Couverture du livre « Featherstone » de Kirsty Gunn aux éditions Points

      Featherstone de Kirsty Gunn

      Featherstone a toutes les apparences d'une petite ville comme les autres, avec son école, son terrain de jeux, son église, son hôtel, son pub, son bureau de poste, son agence bancaire et sa campagne environnante... Et puis voilà que l'air de rien, par un week-end de fin d'été, le retour d'une mystérieuse jeune femme à la présence évanescente va venir bouleverser la vie faussement tranquille de la paisible bourgade.

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !