Interview de Patrick Gyger, organisateur du nouveau festival littéraire "Atlantide" à Nantes

mercredi 22 mai 2013

"Atlantide, un festival transversal et festif"

Interview de Patrick Gyger, organisateur du nouveau festival littéraire "Atlantide" à Nantes

 

Du 31 mai au 2 juin, la Ville de Nantes inaugure Atlantide, son festival des littératures. Patrick Gyger, le directeur du Lieu Unique, qui a porté le projet, nous présente cette nouvelle fête du livre d'ici et d'ailleurs.

 

 

 

 

 

Au départ, ce nouveau rendez-vous devait s'intituler Babel. Pourquoi avoir finalement opté pour Atlantide, une autre référence borgésienne ?
Patrick Gyger : Il y a longtemps eu un désir, aussi bien chez les éditeurs que les lecteurs, de créer un festival à Nantes autour des littératures d'ici et d'ailleurs. Babel était surtout un titre de travail, qui correspondait bien à cette idée, mais que nous avons trouvé un peu convenu, et trop lié à Actes Sud, l'éditeur de Borges et d'Alberto Manguel, le directeur artistique du festival à l'érudition infinie. Le choix d'Atlantide avait donc deux mérites : non seulement il se trouvait être plus original, mais il correspondait bien à Nantes, à la fois « porte de l'Atlantique » et ville natale de Jules Verne.

En quoi ce festival se différencie-t-il d'un « simple » salon du livre ?
P. G. : Il y aura bien une Cité du Livre, qui s'apparentera à un salon classique, mais le festival Atlantide se veut plus transversal et davantage festif. Tout d'abord, il s'agit de faire se rencontrer les auteurs devant le public, de faire émerger une vérité alternative, en faisant par exemple dialoguer l'Islandais Sjon avec l'historien Alain Quella-Villéger et l'Argentin Edgardo Cozarinsky. Nous avons également la volonté de sortir la littérature des pages strictes des ouvrages, par le biais d'expositions (notamment autour de Roland Topor), de performances ou de concerts. C'est dans ce cadre que nous recevrons, entre autres, le musicien Rodolphe Burger dans son projet de poésie musicale avec Pierre Alfieri.

Pourquoi avoir consacré cette première édition aux « mythes » ?
P. G. : Le thème se trouvait nécessaire pour sortir de la stricte actualité littéraire, en s'intéressant aux mythes antiques, bibliques ou même nordiques : cela permet de fonder notre réflexion littéraire autour d'histoires que les gens connaissent. L'Odyssée, par exemple, se montre à la fois légère et profonde, ce qui correspond bien à la tonalité que nous avons voulu donner au festival. Enfin, c'est une porte d'entrée idéale pour faire découvrir des littératures méconnues, acadiennes, brésiliennes ou encore portugaises.


Du 31 mai au 2 juin à La Cité, le Centre des Congrès de Nantes, 5, rue de Valmy, Nantes et au Lieu Unique, scène nationale de Nantes, quai Ferdinand-Favre, Nantes. www.atlantide-festival.org

Photo : PatrickGyger DR

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « L'odyssée » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !