Interview de Frédérique de Keyser auteure de la saga "Siana, Vampire Alchimique"

mercredi 18 juillet 2012

"Une saga est un moyen de créer tout un univers"

Interview de Frédérique de Keyser auteure de la saga "Siana, Vampire Alchimique"

 

"Siana, Vampire Alchimique", une saga emblématique de la littérature de vampire (bit-litt) qui raconte les aventures et mésaventures de Siana, une jeune femme qui se trouve métamorphosée en vampire.....ou presque. Outre l’aspect alchimique présent tout au long de l’histoire, cette saga repose sur la nature tout à fait particulière de la jeune femme, le don qu'elle possède, sa place au sein de la communauté des vampires et bien entendu, ses amours compliquées. Rencontre avec l'auteure.

 
 
 
 
 
 
 
La littérature de vampire vit un succès phénoménal. Comment expliquez-vous cet engouement ?
Vaste question, il y a probablement autant de raisons différentes à cet engouement que de lecteurs. Néanmoins, le vampire est passé du statut de répugnant mort-vivant à celui d’être romantique et charismatique, plus nécessairement décédé d’ailleurs selon les auteurs. Alors peut-être que le fait d’incarner à lui seul certaines choses qui restent un peu tabous même de nos jours, comme le sang, le sexe et/ou la mort, ce flirt permanent entre Éros et Thanatos fait du Vampire une créature sur laquelle le lecteur peut transférer son aspiration à braver les interdits, fut-ce seulement en lisant ?
Affranchi des codes moraux qui régissent les sociétés, il autorise par son biais une réelle évasion, une liberté que ne permettent pas nécessairement les autres êtres fantastiques. Peut-être aussi nous permet-il via son existence nocturne d’explorer notre propre facette sombre ? 
Mais je crois dans tout ceci que ce qui fait sa réelle force, c’est que quelle que soit sa nature ou son origine, il est doté d’une âme et surtout d’un cœur. Peut-être est-là que réside sa réelle puissance ?
 
Vous publiez une saga « Siana, Vampire Alchimique », un nom surprenant. Comment avez-vous construit votre personnage ? Et pourquoi y mêler de l’Alchimie ?
J’ai tout d’abord voulu que mon héroïne soit un vampire qui démarque de tout ce que j’avais pu lire. Je la souhaitais moderne, vampire mais qu’elle conserve une grande part de son humanité pour pouvoir la confronter à des vampires « plus classiques ».
J’ai donc longuement réfléchi sur ce point. Une fois que j’ai eu trouvé cette particularité, c’est tout naturellement que l’idée de mêler l’Alchimie à mon intrigue m’est venue.
À titre personnel, j’ai étudié de nombreuses spiritualités, l’ésotérisme et l’hermétisme. L’Alchimie traite à la fois de métamorphose physique (l’Alchimie opérative) et de transmutation spirituelle, elle m’a donc semblée tout à fait indiquée pour mon projet. De plus, j’ai trouvé très intéressant de pouvoir faire un parallèle entre le vampire et l’Œuvre alchimique, tous deux ayant trait à une certaine forme d’immortalité.
 
Concevoir une saga est-il le moyen de se renouveler ?
Je pense qu’une saga est un moyen de créer tout un univers. Une fois que le décor est planté elle permet aussi d’aller jusqu’au bout des choses, explorer tous les aspects d’une situation donnée, toutes les facettes des personnages mis en scène, s’attarder un peu sur tel ou tel point. 
 
Allez-vous à la rencontre de votre public ? Comment le définissez-vous ?
Si j’en ai l’opportunité, bien sûr ! Dans l’immédiat, je connais une partie de mon public surtout virtuellement, via les réseaux sociaux notamment. Et je mets un point d’honneur à répondre aux messages qui me sont adressés.
Par la suite, j’espère pouvoir participer à des salons pour enfin pouvoir rencontrer directement mes lecteurs.
Comment je définis mon public ? La première réponse qui me vient à l’esprit est : féminin. D’après certains retours que j’ai pu avoir, il semblerait que certains représentants de la gent masculine –mais pas seulement– rencontrent quelques soucis avec une héroïne libérée et qui assume. Si je parle de ce point, c’est parce que la sensualité tient aussi une place importante dans mes romans.Pour le reste, mes lecteurs semblent être de tous âges ou presque et de tous horizons. Certains s’attachent plus particulièrement à l’aspect relationnel de mes histoires, d’autres aux intrigues, d’autres encore préférant s’attarder sur l’aspect plus mystique affleurant derrière mes mots.
 
 
Propos reccueillis par Hassina Mimoune
 

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !