Hommage de l'Auteur absent de Paris d'Emmanuelle Allibert

mercredi 07 janvier 2015

Hommage de l'Auteur absent de Paris d'Emmanuelle Allibert

Née à Paris, le 24 décembre 1981, Emmanuelle Allibert, après des études de lettres brillamment menées devient attachée de presse dans l'édition. Après plusieurs années chez Plon, elle intègre les éditions JC Lattès. C'est dire si elle connaît ce monde, qui nourrit son premier livre Hommage de l'Auteur absent de Paris.
Quand une attachée de presse dans une grande maison d'édition devient elle-même auteur cela donne Hommage de l'Auteur absent de Paris. Une mise en abyme délicieusement ironique et sacrément documentée.

 

 

 

 

 

L'attachée de presse, c'est Emmanuelle Allibert, l'auteur c'est aussi Emmanuelle Allibert qui, dans un exercice qui frise la schizophrénie, raconte les affres par lesquels passent les auteurs inconnus qui rêvent d'être encensés par la critique, ou d'écrire le prochain "page turner".

Drôle et impitoyable tout en réussissant la prouesse de rester bienveillante, Emmanuelle nous entraîne dans les coulisses du monde fantasmé de la littérature.

L'Auteur y est observé dans ce qu'il pense être son deuxième "chez lui" : sa maison d'édition et à toutes les étapes qui ponctuent son parcours : l'Auteur parle de son livre, l'Auteur et son attachée de presse, l'Auteur participe à un salon, l'Auteur plagie, l'Auteur reçoit un prix…
 
Mais dans le monde merveilleux de l'édition, quand l'Auteur participe à un salon du livre, c'est souvent à Argenton-sur-Creuse, qu'il est attendu, pour se rendre à  "l'ancienne halle aux grains, où ont lieu les dédicaces".
 
Quant au prix littéraire décerné à l'Auteur, "Le prix Mousquetaire", il lui sera très officiellement  remis à Montclat dans le Lot-et-Garonne. La presse locale sera là et le président du jury sera "le pape des émissions littéraires", Patrick Sel d'Arvor.
 
Si l'Auteur est gentiment ridiculisé, l'éditeur, l'attachée de presse et les journalistes ne sont pas épargnés. Avec en bouquet final, la séquence de L'attachée de presse de l'Auteur devient Auteur. L'exercice était périlleux, mais réussi avec brio, avec une déclaration aussi décalée que franche : "Me voici au pied du mur. Verdict : je ne suis pas un Auteur, je suis pire. Pire pour deux raisons : primo parce que je me sers de l'Auteur pour commettre un livre, secundo parce que je savais dans quels travers je ne devais pas tomber, et j'y ai pourtant sauté à pieds joints."
 
Une lecture réjouissante et savoureuse qui nous en apprend beaucoup et propose en bonus Les meilleures de l'Auteur, le hit parade des échanges épistolaires que l'Auteur nourrit avec son éditeur. Des lettres toutes authentiques, dont seuls les noms des correspondants et les titres des livres ont été modifiés.
 
Une immersion dans les coulisses du monde de l'édition qui se lit comme une pièce de théâtre burlesque, où chaque personnage est tour à tour le moqueur et le moqué ! On sourit, on rit et on apprend beaucoup.
 
Agathe Bozon

Lire également l'interview d'Agathe Bozon

 

Photo(c) Thierry Rateau

Où trouver « Hommage de l'auteur absent de Paris » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !