HHhH de Laurent Binet

jeudi 15 juillet 2010

L’attentat contre Heydrich

HHhH de Laurent Binet

 

Imprononçable, énigmatique, le titre de ce premier roman signé Laurent Binet est celui de l’histoire saisissante mais vraie de l’attentat contre le SS Heydrich.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pas la peine d’être un fondu d’Histoire pour lire ce livre et s’en passionner. HHhH raconte comment un Tchèque et un Slovaque ont réussi à  assassiner le plus grand bourreau de la deuxième guerre mondiale.
HHhH signifie Himmler’s Hirn heisst Heydrich, c’est à dire « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich » en allemand : l’un des surnoms de celui qu’on appelait aussi la bête blonde, ou le boucher du 3e Reich. Laurent Binet s’attache à examiner cette figure immonde, responsable de la mise en œuvre de la solution finale, à travers l'histoire de la mission lancée par Londres pour l'éliminer, l'opération "Anthropoïde" conduite par les si méconnus Gabcik et Kubis.
 
N’en zappez aucun détail, sa manière de raconter n’a rien de la sécheresse d’une fiche Wikipedia ou de l’onctuosité savante d’un historien. Avec la précision du passionné et le recul du néophyte, Laurent Binet entraîne le lecteur dans une histoire qu’il construit au fur et à mesure du livre.
Toute son habileté tient à ce qu’il raconte aussi bien les coulisses de sa recherche que l’histoire elle-même. On apprend donc une foule de choses sidérantes mais vraies sans avoir l’impression de réviser son bac, au fil d’une plume qui sait se faire instigatrice, drôle, toujours analytique.
 
Laurent Binet n’est pas historien, mais professeur de lettres en Seine-Saint-Denis. Cette première œuvre de fiction a été récompensée par le Goncourt du Premier roman qui célèbre là une œuvre brillante et mûre, exempte des égarements propres aux premiers textes.
HHhH est publié en 2010, dans le contexte du scandale provoqué par Claude Lanzmann au sujet du Jan Karski de Yannick Haenel (Gallimard) publié en août 2009. Ecrire l’histoire sans la trahir, en tisser les fils avec ceux de la fiction, c’est toute la complexité littéraire révélée par cette prise de bec médiatique.
Tout en douceur, le roman de Laurent Binet incarne une sorte de voie du milieu entre l’approche du gardien du temple et celle de l’intellectuel. Tout en offrant un plaisir intelligent à son lecteur.
 
Karine Papillaud
 
HHhH de Laurent Binet, Grasset, (2010)

Pour aller plus loin :

Livres

Où trouver « Jan Karski » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !