Expérience d'autobiographie collective avec Mathieu Simonet : Carnet 3

mercredi 12 août 2015

Que reste-t-il de notre adolescence ?

Expérience d'autobiographie collective avec Mathieu Simonet : Carnet 3

Souvenez-vous, il y a quelques mois, nous vous proposions de participer à une expérience d’autobiographie collective avec Mathieu Simonet qui a mis à votre disposition 50 carnets récupérés après la Nuit Blanche 2014.

Vous avez été nombreux à partager un texte sur votre adolescence. Un grand merci à tous pour votre participation !

Mathieu Simonet a reçu et lu l’ensemble de vos textes. Cinq ont été retenus et ont fait l’objet d’une lecture musicale le mardi 23 juin à Paris dans l’extraordinaire Musée des moulages de l’hôpital de Saint-Louis.

Cette semaine, chaque jour, nous vous proposons de découvrir à votre tour l’un de ces cinq textes publié anonymement.

 

Carnet 3 :

Je m’appelle M****, le souvenir que je vais vous raconter est probablement le plus marquant de mon adolescence.

J’avais 14 ans, j’avais raté une épilation des sourcils audacieuse et tout le monde se moquait de moi.

J’étais dans la salle de bain avec mon papa qui se préparait devant le miroir pour une soirée mondaine qu’il redoutait, soirée imposée par maman qui adorait recevoir.

J’ignorais qu’en cet instant il avait envie d’être avec sa maîtresse et pas avec nous.

Le lendemain matin, c’était un dimanche de mars, le 4 plus exactement, son cœur s’est arrêté.

Il est mort loin de nous et j’ai le souvenir de ce corps immobile à même le sol, les yeux à jamais fermés sur ses secrets.

Quelque temps plus tard on m’a volé mon portefeuille et la seule chose qui m’a manqué c’est la photo de papa, en noir et blanc, beau comme un dieu, un petit sourire aux lèvres, séducteur et si lointain.

Depuis cette soirée d’adieu, j’ai le sentiment que le soupir d’impatience que j’ai entendu ne concernait pas uniquement les invités qu’il n’appréciait pas, mais toute une vie gâchée de non-dits et de faux semblants.

C’est pourquoi aujourd’hui, en sa mémoire, je me permets d’être moi et de ne plus mentir.

 

Lire carnet 1

Lire carnet 2

Lire carnet 4

Lire carnet 5

 

 

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !