Eva dort de Francesca Melandri

mercredi 25 avril 2012

Histoire méconnue de l'Italie

Eva dort de Francesca Melandri

 

Fermez les yeux, détendez-vous, et imaginez… Un facteur sonne à une porte pour remettre un paquet à une certaine Eva Huber. C'est sa mère, Gerda, qui ouvre. Quand elle reconnaît l'écriture, elle répond sans tergiverser que sa fille n'en veut pas, et que de toutes les façons, elle est en train de dormir. Retour à l'envoyeur. 1397 km aller, 1397 km retour.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce chemin, cette traversée du pays du nord au sud, c'est aussi celui que va parcourir plus de vingt ans plus tard la même Eva (pleinement réveillée, cette fois-ci), afin de se rendre au chevet d'un homme qui avait compté parmi les figures marquantes de son enfance avant de disparaître mystérieusement. Notre quadragénaire va dès lors profiter de ce long voyage ferroviaire, qui la mène de sa région natale chargée d'Histoire, le Tyrol du Sud/Haut-Adige, à la Calabre, pour faire le bilan de sa vie. Et en parallèle, on va découvrir l'histoire passionnante de sa mère, que la vie n'a vraiment pas épargnée. 
 
Mais au-delà de ces magnifiques portraits croisés de femmes et du récit d'une histoire familiale riche en tragédies, en secrets, en violence et en situations délicates, le lecteur est plongé dans l'histoire mouvementée du nord de l'Italie. On se retrouve ainsi au cœur du Tyrol du Sud/Haut Adige, du lendemain de la Première Guerre mondiale, où il a été décidé par les grandes puissances que l'Autriche cèderait cette région à son voisin du sud, à la fin du XXe siècle et à la mise en place de l'espace Schengen. Entre les deux se sont succédé la politique d'italianisation forcenée menée par Mussolini, l'Option proposée par Hitler à la veille de la Seconde Guerre mondiale pour permettre l'installation en Autriche de ceux qui le souhaitaient (faut-il y voir une coïncidence ? Non seulement ces habitants parlaient allemand, mais en plus ils étaient blonds à la peau claire et aux yeux bleus), puis l'apparition et la multiplication d'actes terroristes, et enfin les efforts politiques de pacification de la région. L'histoire du Sud du Tyrol/Haut-Adige est d'autant plus passionnante qu'elle est non seulement inédite à nos yeux de lecteurs français, mais les Italiens eux-mêmes n'avaient apparemment aucune idée de ce qui se passait dans le nord de leur pays. En même temps, on voit se développer le tourisme hivernal alors que les remontées mécaniques commencent à faire leur apparition, et peu à peu, cette région qui semblait pourtant si reculée et si isolée va s'ouvrir au monde et accepter de se moderniser. 
 
Ce n'est donc pas étonnant que ce roman remporte un tel succès, non seulement en Italie, mais également dans tous les pays où il a été traduit. Et force nous est de reconnaître que nous ne faisons pas figure d'exception face à un tel engouement ! Entre sa construction impeccable, sa forte charge émotionnelle, le caractère captivant de son sujet et la finesse de ses analyses psychologiques, Eva dort s'impose comme un livre rare dans lequel on s'installe comme dans un vieux fauteuil et duquel on n'est pas facilement délogé !
 
Eva dort, Francesca Melandri, Gallimard, (2012)

Pour aller plus loin :

Livres

Où trouver « Eva dort » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !