Eté 2015, quel livre de poche emporter ?

vendredi 12 juin 2015

Eté 2015, quel livre de poche emporter ?

Le temps des vacances approche et rime souvent avec lecture. C' est le moment idéal pour s’abandonner à ces titres qui nous ont fait envie et que nous n’avons pas eu le temps de lire.

Ils viennent de sortir en format de poche, un format idéal à glisser dans la valise ou le sac de plage.

 

Par Agathe Bozon

  • Mon coup de cœur

    • Couverture du livre « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaitre aux éditions Albin Michel

      Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre

      Renversant, puissant, magistral, stupéfiant… aucun superlatif ne peut traduire l’exceptionnel docu-roman qu’a livré Pierre Lemaître. Dès les premières pages, le lecteur est happé par le rythme et la force des descriptions qui déroulent l’histoire singulière de deux anciens poilus, dans les années qui suivent la Première Guerre mondiale. Couronné du prix Goncourt 2013 et de nombreux autres prix, ce roman picaresque antimilitariste raconte l’histoire d’une amitié tissée aux derniers jours de la guerre qui liera deux hommes et les mènera dans des aventures au suspens digne des meilleurs polars auxquels nous a déjà habitué l’auteur.

  • De l’émotion pure

    • Couverture du livre « Réparer les vivants » de Maylis De Kerangal aux éditions Verticales

      Réparer les vivants de Maylis De Kerangal

      Lauréat du Prix Orange du Livre 2014, Réparer les vivants raconte les vingt-quatre heures d’une transplantation cardiaque : de la déclaration de mort cérébrale du donneur au réveil du receveur. Le cœur d’un jeune garçon de dix-sept ans qui vient de mourir dans un accident de voiture va continuer de battre dans le corps d’une quinquagénaire au cœur épuisé. Une écriture tout en délicatesse qui mêle sensibilité et descriptions techniques médicales dans un rythme qui alterne entre rapidité et langueur. Une histoire poignante, hymne au don d’organes.

    • Couverture du livre « La vie en mieux » de Anna Gavalda aux éditions Le Dilettante

      La vie en mieux de Anna Gavalda

      Deux longues nouvelles qui racontent chacune des tranches de vie de deux jeunes adultes… qui pourraient être mieux. Celle de Mathilde, 24 ans, qui a arrêté ses études et vit en colocation avec deux provinciales nunuches et celle de Yann, 26 ans, bardé de diplômes, vendeur en attendant de trouver mieux. Pourtant dans ces vies ternes s’illuminent un jour, à la faveur d’une rencontre qui pousse les deux protagonistes à changer de vie. Deux récits puissants et légers à la fois qui font souffler un vent d’optimisme.

  • Cri et révolte

    • Couverture du livre « En finir avec Eddy Bellegueule » de Edouard Louis aux éditions Seuil

      En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis

      Ce roman autobiographique raconte la souffrance endurée par Eddy Bellegueule - véritables prénom et patronyme de l’auteur - pendant son enfance et sa jeunesse. Né dans un village de Picardie déshérité où règne une grande misère sociale, la violence est le quotidien de tous, opposant tout le monde contre tout le monde : les femmes contre les hommes, les hétéros contre les gays, les ouvriers contre les Rmistes… Eddy Bellegueule, petit garçon aux manières efféminées qui se révèle homosexuel, ne répond pas aux attentes masculines et est rejeté par sa famille et les gens du village. La violence s’abat sur lui, qu’il restitue dans un langage cru, fidèle à la réalité de ce qu’il a entendu et subi, en contraste avec ses propres réflexions. Un double niveau de langage qui en fait une petite pépite littéraire saluée par la critique dès sa sortie.

  • Du rire et des larmes

    • Couverture du livre « Et soudain tout change » de Gilles Legardinier aux éditions Fleuve Noir

      Et soudain tout change de Gilles Legardinier

      Camille et Léa, deux copines en terminale et leur bande de copains, dont le très bel Axel…qu’elles se sont promis, au nom de leur amitié, de n’envisager que comme un copain, vivent les quelques mois qui les séparent du bac. La vie pourrait être légère et insouciante, sauf que Léa est atteinte d’une maladie grave et que ses jours sont en danger. Une situation qui va révéler les amitiés et faire passer le lecteur du rire aux larmes. Un roman qui résonnera en chacun de nous par les sentiments universels et les réflexions philosophiques qu’il suscite.

  • L'histoire en toile de fond

    • Couverture du livre « Une dernière danse » de Victoria Hislop aux éditions Les Escales

      Une dernière danse de Victoria Hislop

      Sonia, anglaise venue passer quelques jours à Grenade pour suivre un stage de flamenco, rencontre Miguel, garçon de café. Lui indiquant les lieux incontournables de la ville, il lui raconte le destin de la famille Ramirez, propriétaire du bar dans lequel il travaille. Une histoire familiale qui s’écrit dans les années 30 en Espagne, sur fond de guerre civile qui opposa nationalistes et socialistes, exode, bombardements, arrestations, traque des intellectuels, persécution des homosexuels… au rythme du flamenco et de déchirements familiaux.

    • Couverture du livre « Le collier rouge » de Jean-Christophe Rufin aux éditions Gallimard

      Le collier rouge de Jean-Christophe Rufin

      Un court roman où se confrontent deux hommes et deux cultures : un héros de guerre, Jacques Morlac devenu prisonnier et son juge, l’officier militaire Hugues Lantier du Grez qui doit décider de la sentence. Il y a aussi Guillaume, chien fidèle hurlant sous la chaleur du soleil du Berry, qui pleure son maître incarcéré auprès duquel il a fait la guerre et Valentine, militante pacifiste et amour de Morlac. Un récit inspiré de faits réels, qui est une réflexion sur l’humanité, la fidélité et la part animale qui est en nous au moment particulier de l’après-guerre.

    • Couverture du livre « L'autre rive du Bosphore » de Theresa Revay aux éditions Belfond

      L'autre rive du Bosphore de Theresa Revay

      Prix Historia 2014 du roman historique. La fin de la guerre de 14-18 redéfinit les frontières de l’Europe. La Turquie a perdu la guerre et Istanbul, qui est encore Constantinople, est occupée par les armées grecque, anglaise, française et italienne : une période-charnière, qui verra l’avènement de la république de Turquie. À travers les personnages du roman, l’histoire de la Turquie moderne et de l’émancipation des femmes turques se racontent sur fond de bouleversement politique. Entre rivalités amoureuses, espionnage, drames et désillusions, l’auteure nous emmène sur les traces d’une femme au destin tragique, éprise de liberté.

  • Suspense et angoisse

    • Couverture du livre « Reflex » de Maud Mayeras aux éditions Anne Carriere

      Reflex de Maud Mayeras

      Prix du meilleur polar francophone 2014 – Iris Baudry est photographe de l’identité judiciaire. Drôle de métier, surtout pour une femme dont le fils a été sauvagement assassiné onze ans plus tôt. Alors elle photographie sans relâche des cadavres et encore des cadavres. Jusqu’au jour où une affaire réveille d’horribles souvenirs et l’amène dans la ville qu’elle a quittée pour oublier les douleurs de sa vie…et sa mère croque-mitaine monstrueuse devenue vieille qu’elle va revoir dans son asile. Parallèlement se tisse l’histoire de Julie, violée par des soldats en 1919 et mise au ban de la société et rejetée par sa famille. Deux destins qui se répondent et se rejoignent. Une histoire coup de poing qui ne se lâche pas avant la dernière page.

    • Couverture du livre « Ce qui reste en forêt » de Colin Niel aux éditions Actes Sud

      Ce qui reste en forêt de Colin Niel

      Serge Feuerstein, ornithologue de renom, disparaît près de la station scientifique de Japigny en Guyane. Son cadavre est retrouvé, en pleine forêt amazonienne, les poumons remplis d’eau ! Le capitaine Anato va mener une enquête qui rebondira de fausses pistes en contradictions tandis qu’il vivra lui-même un choc personnel en apprenant l’existence d’un frère inconnu. Un récit tout en tension, où aventure et suspense créent un climat haletant.

Commentaires

Où trouver « Réparer les vivants » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !