Culture nippone

vendredi 18 janvier 2013

Lectures au pays du soleil levant

Culture nippone

L'image du Japon ne s'arrête pas à l’épreuve qu'a traversé l’archipel. Celle-ci ne lui ote pas la curiosité et l’intérêt que ce pays revêt pour sa culture, son raffinement, son originalité et surtout cette particularité insulaire qui en fait son identité. Entre tradition et modernité, de nombreux auteurs ont acquis une renommée internationale, quel que soit le genre d’écriture. Du roman au manga, du beau livre à l’essai, voici un petit éventail d’ouvrages pour un pays à explorer toujours.

 

Par Hassina Mimoune

  • Les auteurs emblématiques

    • Couverture du livre « La Mer De La Fertilite » de Yukio Mishima aux éditions Gallimard

      La Mer De La Fertilite de Yukio Mishima

      Testament littéraire de Mishima, réunit quatre romans qui couvrent l'histoire du Japon de 1912 à 1970, sur quatre générations : Neige de printemps, Chevaux échappés, Le temple de l'aube, L'ange en décomposition.

    • Couverture du livre « Kafka sur le rivage » de Haruki Murakami aux éditions 10/18

      Kafka sur le rivage de Haruki Murakami

      Kafka Tamura, quinze ans, s'enfuit de sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. De l'autre côté de l'archipel, Nakata, un vieil homme amnésique décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s'entremêlent pour devenir le miroir l'une de l'autre tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d'un murmure enchanteur. Conte initiatique du XXIe siècle, Kafka sur le rivage nous plonge dans une odyssée moderne et onirique au cœur du Japon contemporain.

    • Couverture du livre « Les pieds nus de lumière » de Kenji Miyazawa aux éditions Serpent A Plumes

      Les pieds nus de lumière de Kenji Miyazawa

      Avec Les Pieds nus de lumière, son cinquième recueil de contes traduit en français, le visionnaire Kenji Miyazawa nous plonge dans un monde enchanteur qui provoque chez le lecteur une expérience unique.

  • Histoire et témoignage

    • Couverture du livre « Chateau De Yodo (Le) Ancienne Edition » de Inoue/Yasushi aux éditions Picquier

      Chateau De Yodo (Le) Ancienne Edition de Inoue/Yasushi

      Un roman historique qui se situe dans le Japon du XVIe siècle et qui se déroule comme une tragédie antique pleine de fureur shakespearienne, sur fond de batailles et de châteaux incendiés. Un magnifique portrait de femme, celui de la châtelaine de Yodo, dissimulant un cœur vibrant de passion derrière la beauté impassible d'un masque de nô, et qui devra, dans les flammes du château d'Ôsaka, faire face à son destin.

    • Couverture du livre « Le Fusil De Chasse » de Yasushi Inoue aux éditions Lgf

      Le Fusil De Chasse de Yasushi Inoue

      L'histoire d'une liaison, source de passion, de rupture et de mort, racontée à travers trois lettres inoubliables dans un style glacé et brûlant qui fait de ce court roman un chef-d'oeuvre universel. Poète, nouvelliste et romancier, Yasushi Inoué (1907-1991) restera sans doute le plus grand et le plus populaire écrivain japonais de son temps. Son oeuvre, d'une richesse exceptionnelle, aborde tour à tour avec le même bonheur toutes les formes de l'écriture.

    • Couverture du livre « Le sabre des Takeda » de Yasushi Inoue aux éditions Picquier

      Le sabre des Takeda de Yasushi Inoue

      Dans le Japon du XVIe siècle, les seigneurs se disputent âprement leurs territoires. De cette période de chaos se détache une figure tout aussi prodigieuse, Yamamoto Kansuke, décrit comme nain, borgne, boiteux, de teint noir et marqué de petite vérole, devenu le stratège génial et secret du seigneur du clan des Takeda. De ce personnage historique célèbre entouré d'un halo de mystère, Inoue a tiré une chronique bruissante de batailles et d'épisodes héroïques.

    • Couverture du livre « Le dernier shôgun » de Ryotaro Shiba aux éditions Picquier

      Le dernier shôgun de Ryotaro Shiba

      Certaines vies ressemblent à des romans. Ainsi en va-t-il de la vie de Yoshinobu, qui devint shôgun non grâce à sa naissance mais à ses talents, et qui, malgré son orgueil de guerrier, préféra la voie de la paix au tumulte des armes. Yoshinobu fut, à la fin du XIXe siècle, le dernier shôgun du Japon féodal. A travers sa carrière mouvementée dans un monde en pleine mutation, se dessine le portrait attachant d'un homme solitaire, d'un shôgun éclairé.

    • Couverture du livre « Un tatar au Japon ; voyage en Asie 1908-1910 » de Abdurrechid Ibrahim aux éditions Sindbad

      Un tatar au Japon ; voyage en Asie 1908-1910 de Abdurrechid Ibrahim

      Suite à la victoire militaire, en 1905, du Japon sur la Russie, un Ouléma tatar entreprit en 1907 un voyage de trois ans en Asie pour percer à jour le secret de la puissance nippone et observer un pays qui parvenait à se moderniser sans s'occidentaliser.

    • Couverture du livre « Splendeurs Et Miseres D'Une Favorite » de Dame Nijo/ aux éditions Picquier

      Splendeurs Et Miseres D'Une Favorite de Dame Nijo/

      Roman d'émancipation, récit de réappropriation d'un destin et d'une voix, Splendeurs et misères d'une favorite raconte la transformation d'un échec social en réussite poétique. Gagnant ainsi sa place dans la lignée des lettrés de sa prestigieuse famille, dame Nijô renoue avec le temps du rêve en dialoguant avec son père défunt : elle a conquis sa liberté sans offusquer les morts

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !