[Chronique] #55 Club des Explorateurs : "Glenn Gould, une vie à contre temps" Sandrine Revel

mercredi 18 mai 2016

[Chronique] #55 Club des Explorateurs : "Glenn Gould, une vie à contre temps" Sandrine Revel

Le Club des Explorateurs permet chaque semaine à deux lecteurs de lire un même titre que nous avons sélectionné pour eux et de confronter ainsi leur point de vue.

Cette semaine, Nathalie et Sabrina, nos deux explorateurs, ont lu le roman graphique de Sandrine Revel, « Glenn Gould une vie à contre temps » (Dargaud)

 

L’avis de Nathalie Eirenamg :

 

Glenn Gould est un roman graphique intéressant, l’auteur s’est inspiré de documentaires, témoignages pour le construire. Les dessins sont très vivants, avec des zooms sur les mains du pianiste par exemple, sur son monde intérieur. Des couleurs pastel, des dessins précis qui alternent couleurs et noirceur selon les périodes de la vie du pianiste.

J’ai découvert la vie de ce compositeur canadien que je ne connaissais que de nom, l’auteur fait des flashbacks sur son enfance, adolescence. Ses 1ers disques, récitals, son envie de la perfection sont bien retranscrites.

J’ai apprécié à la fois la documentation de l’auteur, sur son entourage, ses réalisations et le côté plus personnel. La folie, la solitude, l’hypocondrie du musicien sont très présentes. Cette 2eme facette perturbante pour son entourage (réalisateur, cousine, manager) n’est pas occultée. Elle laisse la place à l’imagination, à une certaine poésie qui est de plus en plus présente jusqu’à la fin. Cette interprétation du personnage par l’auteur m’a charmée et m’a embarquée dans l’histoire. Mais ça pourra peut-être déstabiliser certains lecteurs car on s’éloigne de la biographie, d’une lecture conventionnelle du musicien. Ce côté décalé est intéressant pour moi car sinon n’étant pas callée en musique classique, cela m’aurait lassée.

J’ai dévoré ce roman graphique qui alterne des pages sans texte uniquement occupée par le mouvement, la musique ou les pensées du personnage et des pages plus classiques sur sa vie. Il y a un bon dosage entre le texte, les dessins et une vivacité comme un morceau de musique, un tempo se dégage des pages. Elle donne aussi envie d’écouter les morceaux qu’évoque l’auteur ce qui est une réussite.

Donc si vous voulez découvrir l’homme derrière le compositeur, entrez dans l’univers musical de Glenn Gould pour voyager dans la tête d’un génie.

© Nathalie Eirenamg

 

L’avis de Sabrina Desremp :

Sandrine Revel a choisi de nous raconter la vie du célèbre pianiste canadien Glenn Gould. Victime d'un AVC, il est sur son lit d'hôpital. A travers des souvenirs du pianiste et des petits témoignages de sa famille qui nous permettent de cerner ce personnage singulier, nous entrons dans son monde. C'est un musicien exceptionnel et complexe, fragile et solitaire, maniaque et quelque fois incompris que nous découvrons tout au long de l'ouvrage. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette bande dessinée, qui est très particulière, tout autant que Glenn Gould.

C'est une sorte de petite biographie, qui mise sur l'émotion. Il y a quelque chose de très intime, de poétique dans ces vignettes. Nous découvrons des dessins aux traits doux et soignés, dans des tons souvent gris, emplis de nostalgie et de sensibilité. Les expressions de son visage lorsqu'il joue, sa façon de se tenir, ses mains sur le piano, un disque qui tourne. C'est vivant. On entendrait presque quelques notes de musique...

De très courtes scènes nous sont représentées, la plupart ne faisant pas plus d'une page. Il n'y a pas non plus d'ordre particulier niveau chronologie. On assiste à des épisodes importants de sa vie qui refont surface. A quelques souvenirs d'enfance. A ses interprétations uniques. Ses délires. A toutes ces petites choses qui l'indisposent ou au contraire le rendent heureux. C'est à la fois confus et beau.

On ressent tout l'amour qu'il mettait dans sa musique, ou plutôt sa quasi obsession pour la musique. Sandrine Revel nous décrit ici un interprète hors pair, un génie du piano. Ça m'a aussitôt donné envie de l'écouter et je ne peux que vous renvoyer vers l'une de ses nombreuses impressionnantes interprétations : http://youtu.be/qB76jxBq_gQ

Verdict : Une belle découverte et un bel hommage à ce prodige.

© Sabrina Desremp

Pour aller plus loin :

Livres

Auteurs

Où trouver « Glenn Gould » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !