Brasilia au fil des pages !

mardi 24 juin 2014

Brasilia au fil des pages !

Le Brésil est invité d’honneur du Salon du livre de Paris 2015. (du 20 au 23 mars 2015 – Porte de Versailles). Découvrez les auteurs invités sur le site du Salon.

Lecteurs.com, partenaire du Salon, vous donne rendez-vous sur le stand S64.

 

Voici une bibliothèque thématique pour en connaître plus sur ce pays. Les œuvres des auteurs brésiliens ou inspirées par le pays du mont du Pain de Sucre, nous emmènent et nous font rêver. 

Dépaysement garanti avec cette littérature encore trop peu connue dans l'hexagone.

 

Par Agathe Bozon

  • La plume, arme des écrivains engagés

    • Couverture du livre « Tant Et Tant De Chevaux » de Luiz Ruffato aux éditions Metailie

      Tant Et Tant De Chevaux de Luiz Ruffato

      Une journée à São Paulo. Dans cette gigantesque ville, il y a l'amour qui va et vient, la misère et ses rats, la violence omniprésente et pour toutes et tous le regret d'un hier meilleur. Des bribes de vie, saisies avec force et qui racontent la pauvreté, la folie, la solitude et le malheur dans un style unique. Salué par la critique à sa sortie pour son style, ciselé, acéré et novateur, ce roman fut également très controversé. À ne pas rater.

    • Couverture du livre « L'océan dans lequel j'ai plongé sans savoir nager » de Marcal Aquino aux éditions Anacaona

      L'océan dans lequel j'ai plongé sans savoir nager de Marcal Aquino

      Cauby et Lavina : l'amant et la femme mariée. Une histoire d'amour charnel et de sexe au cœur de l'Amazonie brésilienne, au pays des orpailleurs et des sociétés minières. La tension règne dans la petite ville, aux allures de Far West. La folie n'est pas loin. La folie est là.

    • Couverture du livre « Je suis toujours favela » de Collectif aux éditions Anacaona

      Je suis toujours favela de Collectif

      Neuf écrivains engagés racontent la réalité du Brésil et de la misère des favelas en vingt-deux nouvelles. De courts récits complétés de coupures de presse qui mettent en perspective réalité et fiction. L'une n'est pas loin de l'autre. Véritable témoignage, ce livre raconte la police, la violence urbaine, le trafic de drogues, le funk. Un contexte explosif, raconté aussi en images à travers vingt-quatre photos d’Eric Garault saisies sur le vif qui illustrent les nouvelles.

  • Les auteures brésiliennes donnent la parole aux Brésiliennes

    • Couverture du livre « Bleu corbeau » de Adriana Lisboa aux éditions Metailie

      Bleu corbeau de Adriana Lisboa

      Évangelina a 13 ans quand sa mère meurt et qu'elle décide de partir aux États-Unis retrouver son père. Un voyage qu'elle entreprend accompagnée de Fernando l'ex-mari de sa mère et Carlos, un jeune voisin salvadorien. Ces personnages, aux chemins de vie accidentés et à la mémoire pavée de souffrances, trouvent la force de se relever et se construire grâce à de véritables amitiés puissantes et sincères.

    • Couverture du livre « Les Pensionnaires » de Fagundes-Telles-L aux éditions Stock

      Les Pensionnaires de Fagundes-Telles-L

      Trois étudiantes du pensionnat Notre-Dame-de-Fátima - Lorena, Liao et Ana Clara - se lient d'amitié. À travers leurs histoires si différentes, c'est toute la mutation du Brésil qui se raconte, en pleine dictature militaire. Des récits croisés qui portent un discours féministe qui fait la part belle à la culture française avec des références appuyées à Simone de Beauvoir, Srtre, Lacan et Malraux.

  • Polar à la brésilienne

    • Couverture du livre « Le voleur de cadavres » de Patricia Melo aux éditions Actes Sud

      Le voleur de cadavres de Patricia Melo

      Étonnant roman noir qui se déroule dans un endroit paradisiaque, dans le Mato Grosso à l’ouest de Brésil. Tout commence, quand le "héros", voit un avion se planter nez en avant dans le fleuve. Dans l'appareil, le pilote, qui meurt dans les minutes qui suivent, et surtout un sac à dos rempli de cocaïne. Une aubaine ! Mais surtout le début d'un long naufrage de la moralité à la plus abjecte immoralité de gens normaux et si gentils.

    • Couverture du livre « Neuf Nuits » de Bernardo Carvalho aux éditions Metailie

      Neuf Nuits de Bernardo Carvalho

      Ce roman décoré de deux des prix les plus prestigieux du Brésil : le Prix Machado de Assis et le Prix Jaburi, raconte une enquête sur le suicide en août 1939, de l'anthropologue nord-américain Buell Quain, alors qu'il séjournait chez les Indiens Kraho, en Amazonie. Une enquête où fiction et réalité se mêlent et se répondent, interrogeant sur les relations que les Brésiliens entretiennent avec les Indiens d'hier et d'aujourd'hui.

  • Biographie

    • Couverture du livre « Pourquoi ce monde ; une biographie de Clarice Lispector » de Benjamin Moser aux éditions Des Femmes

      Pourquoi ce monde ; une biographie de Clarice Lispector de Benjamin Moser

      Souvent comparée à Virginia Woolf, James Joyce ou Fernando Pessoa, Clarice Lispector est un monument de la littérature brésilienne. Cette écorchée vive, Brésilienne née ukrainienne et juive, porta toute sa vie la culpabilité de la mort de sa mère. "La princesse de la langue portugaise", Clarice Lispector, porte en elle une mélancolie torturée qui marquera toute son œuvre, dès son premier roman Près du cœur sauvage paru en1944. Une biographie magistrale qui donne envie de lire toute l'œuvre de Clarice Lispector.

  • Beaux livres

    • Couverture du livre « Brésil » de Collectif aux éditions Chene

      Brésil de Collectif

      Fête, danse, football, plage, carnaval, dribble-samba… mais aussi favela et misère, le Brésil est terre de contrastes. Un gigantesque territoire de 8,5 millions de kilomètres carrés, dont l'Amazonie, considérée comme le plus grand réservoir de biodiversité de la planète, représente plus de la moitié de la surface, avec 5 millions de kilomètres carrés qui abritent 390 milliards d'arbres. Loin des clichés, ce livre nous transporte des mythiques plages de Copacabana au marché aux fleurs de Sao Paulo Bahia, en passant par le parc naturel de Chapada Diamantina et l’architecture d’Oscar Niemeyer à Brasilia.

    • Couverture du livre « Femmes du Brésil » de Titouan Lamazou aux éditions Gallimard-loisirs

      Femmes du Brésil de Titouan Lamazou

      Comme le dit Titouan Lamazou : "Il s'agit, ici comme ailleurs, de portraits de femmes dont j'ai croisé la destinée, mû par une curiosité tout à fait personnelle et donc parfaitement subjective, au cours d'un parcours aléatoire dans une infime partie de ce pays-continent."
      De magnifiques et émouvantes photos.

Commentaires

Où trouver « Les Pensionnaires » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !