Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire

lundi 16 février 2015

Amour et littérature : les gens heureux n'ont pas d'histoire

Le transport amoureux inspire depuis des siècles aux poètes et aux auteurs des histoires pétries d'interdits. Comme le chantait Aragon "Il n'y a pas d'amour heureux…", et la puissance de ces romans se mesure à l'aune de la douleur et de l'impossible qu'elles racontent. Morceaux de choix.
 

Par Agathe Bozon

 

  • Grands classiques de l'amour impossible

    • Couverture du livre « Roméo et Juliette » de William Shakespeare aux éditions Gallimard

      Roméo et Juliette de William Shakespeare

      Mythique, ce roman de l'impossible amour à son paroxysme, raconte l'histoire de Juliette et Roméo qui, éperdument amoureux l'un de l'autre, tentent de surmonter l'interdit posé par la rivalité de leurs deux familles. Une histoire tout en rebondissements, entre mariage organisé, duel, simulation… et morts des deux amoureux.

    • Couverture du livre « Le Reve » de Emile Zola aux éditions Flammarion

      Le Reve de Emile Zola

      Peu connu, le Rêve tranche avec les quinze précédents volumes de la saga des Rougon-Marquart. Angélique, orpheline recueillie et adoptée par un couple de brodeurs qui travaillent pour l'archevêché, grandit entourée d'amour et de bienveillance. Elle apprend la broderie et s'applique à son travail quand un jour elle s'éprend de Félicien. Un amour que ses parents adoptifs réprouvent, d'autant que Félicien n'est autre que le fils de l'archevêque ! Une merveille de la littérature trop peu lue.

    • Couverture du livre « Belle du seigneur » de Albert Cohen aux éditions Gallimard

      Belle du seigneur de Albert Cohen

      De la naissance à l'éclosion en passant par la chute, Albert Cohen nous dépeint l'enfer du couple. Mensonges et duperies précédant et servant l'éclosion d'une folle passion, qui sera le prologue d'une lente descente en enfer des amants. Une tragédie moderne sur l'inexorable érosion de l'amour au fil du temps. Un chef d'œuvre qui, plus qu'un roman d'amour, est un traité sur l'amour.

  • Subtiles amours japonaises

    • Couverture du livre « Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil » de Haruki Murakami aux éditions 10/18

      Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami

      Auteur culte, par deux fois pressenti pour le Nobel de littérature, Murakami nous conte la passion amoureuse qui attire Hajime vers la belle et envoûtante Shimamoto-san, qui n'est autre que la petite voisine avec laquelle il jouait quand il avait douze ans. Un roman à l'érotisme discret et une réapparition de l'amour d'enfance qui réveille d'autres souvenirs : premier amour, liaisons étudiantes, mariage…

    • Couverture du livre « Tristesse et beauté » de Yasunari Kawabata aux éditions Albin Michel

      Tristesse et beauté de Yasunari Kawabata

      Tentative de retour vers le passé pour Oki Toshio, devenu écrivain de renom et qui se rend à Kyôto pour retrouver celle qu'il aima trente ans plus tôt. Aujourd'hui peintre reconnue, elle vit désormais avec une jeune fille d'une renversante beauté qui empêchera les retrouvailles. Kawabata, prix Nobel de littérature en 1968, se livre ici à une analyse psychologique fine et fouillée des personnages, prétexte à une réflexion sur l'amour et l'érotisme.

  • L'amour envers et contre les conventions corsetées

    • Couverture du livre « Multiple Splendeur » de Suyin Han aux éditions Lgf

      Multiple Splendeur de Suyin Han

      Ce magnifique roman autobiographique, raconte la passion qui lia Suyin et Marc, qui se rencontrent à Hongkong, en 1949. Tout s'opposait à leur amour : elle est chinoise et médecin dans une Chine gagnée par le communisme ; lui est journaliste sillonnant l'Asie, mais il est surtout marié. Leur liaison aussi puissante que scandaleuse ne durera qu'une année, un mois et quelques jours : Marc mourut sur le front de la guerre entre les deux Corée en août 1950. Suyin écrivit ce roman à sa mémoire, à la mémoire de leur amour.

    • Couverture du livre « Les immortelles » de Makenzy Orcel aux éditions Zulma

      Les immortelles de Makenzy Orcel

      Prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres – Ce roman donne la parole à ces oubliées de l'amour qui offrent leurs corps contre quelques billets. L'une d'elles, la jeune Shakira, qui vivait une passion dévorante pour l'immense écrivain Jacques Stephen Alexis, est morte dans le tremblement de terre qui détruisit Port-au-Prince en janvier 2010. Une prostituée, qui l'avait prise d'affection, fait un marché à l'un de ses clients de passage écrivain : son corps contre un roman qui raconterait Shakira… pour la rendre immortelle.

    • Couverture du livre « Les amants papillons » de Alison Wong aux éditions Points

      Les amants papillons de Alison Wong

      Il est chinois émigré en Nouvelle-Zélande, où vit Katherine, une jeune veuve, mère de deux enfants, dont il devient l'amant secret. Une fresque qui dresse le portrait d'une époque sur fond de racisme, de luttes féministes et de préjugés. Un roman puissant salué par la critique et qui a imposé Alison Wong comme une auteure majeure de la scène littéraire néo-zélandaise.

  • Magnifiques romans d'amours homosexuelles

    • Couverture du livre « Un garçon parfait » de Alain Claude Sulzer aux éditions Actes Sud

      Un garçon parfait de Alain Claude Sulzer

      Prix Médicis étranger – Ernest est un garçon parfait qui dissimule une faille douloureuse. Trente ans plus tôt, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, alors que les riches familles juives d'Europe préparent leur exode et transitent par la Suisse, Ernest a formé Jacob dont il était fou d'amour et avec lequel il entretient une relation intellectuelle et charnelle. Mais Jacob partira aux États-Unis avec un écrivain de renom. Un roman magistral sur l'amour bafoué, trahi.

    • Couverture du livre « Heroïne » de Ann Scott aux éditions J'ai Lu

      Heroïne de Ann Scott

      Cinq ans après une brève liaison, deux amantes se retrouvent et leur amour renaît. Douleur, attente, silence, étreintes… la passion est aussi puissante qu'une drogue et sa dépendance aussi forte. Un roman qui raconte le transport amoureux et la part de sadisme et de masochisme qu'il renferme toujours.

    • Couverture du livre « La confusion des sentiments ; coffret (édition 2011) » de Stefan Zweig aux éditions Lgf

      La confusion des sentiments ; coffret (édition 2011) de Stefan Zweig

      Roland, jeune étudiant rencontre un professeur de philologie auquel il voue une profonde admiration. Celui-ci l'aide à s'installer et lui trouve un appartement au-dessus du sien où il vit avec son épouse. Au fil des mois, Roland entre peu à peu dans l'intimité du couple et s'étonne des sautes d'humeur et des attitudes parfois très froides du professeur vis-à-vis de lui. Il lui faudra attendre la confession de ce dernier pour comprendre.

Où trouver « Heroine » en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !