8e édition du Prix Orange du Livre : le jury est au complet !

mardi 16 février 2016

Qui sont les auteurs et libraires membres du jury ?

8e édition du Prix Orange du Livre : le jury est au complet !

Toujours sous la présidence d’Erik Orsenna, écrivain et membre de l’Académie française, le nouveau jury de l’édition est, comme chaque année, constitué d’auteurs, de libraires et de lecteurs, soit 14 membres au total.

La particularité du jury du Prix Orange du Livre est d’être constitué pour moitié d’auteurs et de libraires et pour l’autre moitié de lecteurs, sélectionnés sur dossier.

Le jury devra d’abord sélectionner 30 livres parmi les ouvrages de fiction écrits en français et publiés entre le 1er janvier et le 31 mars 2016, puis, lors d’une deuxième réunion, sélectionner 5 finalistes qui seront soumis aux votes des internautes.

 

 

 

© Bernard Matussière 2014

Erik Orsenna est romancier et membre de l’Académie Française. Il préside le jury du Prix Orange du Livre depuis sa création, en 2009.
Prix Goncourt avec L’exposition coloniale en 1988 (Seuil), il a publié une dizaine de romans, parmi lesquels L’Entreprise des Indes (Stock/Fayard, 2010) et Mali, ô Mali (Stock, 2014). Son dernier ouvrage, L'origine de nos amours (Stock), paraît en mars 2016.
L’académicien est également connu pour son cycle de contes, autour de la langue française, qui comporte notamment La Grammaire est une chanson douce (2001), La révolte des accents (2007) et La Fabrique des mots (tous aux éditions Stock).
 

© Claire Fasulo

 

Fanny Chiarello vit à Lille. Ses romans pour la jeunesse et pour les adultes sont publiés à L'Olivier, à l'École des Loisirs et à la Contre Allée, ainsi qu'aux éditions Pocket et Points en version poche, tandis que ses poésies et nouvelles paraissent aux Carnets du Dessert de Lune. Dans son propre rôle obtient en 2015 le prix Landerneau Découverte et le Prix Orange du Livre. Fanny Chiarello fait partie d'un groupe d'écrivains lillois, que réunit divers projets à découvrir très bientôt, en librairie et au-delà.

 

 

 

© Laurence Reynaert

Philippe Jaenada est né le 25 mai 1964 à Saint-Germain-en-Laye. Il vit à Paris depuis trente ans, il est mariée à Anne-Catherine Fath, ils ont un fils de quinze ans, Ernest. Il travaille dans la presse people « pour leur offrir de belles vacances le plus souvent possible ».
Il a publié chez Julliard Le chameau sauvage (Prix de Flore, Prix Vialatte), Néfertiti dans un champ de canne à sucre, et La grande à bouche molle ; chez Scali, avec Dupuy & Berberian, Les brutes ; chez Grasset, Le cosmonaute, Vie et mort de la jeune fille blonde, Plage de Manaccora, 16h30 et La femme et l’ours ; et de nouveau chez Julliard (Pomponette est de retour), Sulak (Prix d'une vie-Le Parisien, Prix Marguerite Puhl Demange, Prix Claude Chabrol et Prix des Lycéennes de Elle), et dernièrement La petite femelle, paru en août 2015 chez Julliard (Prix des lecteurs du Maine Libre, Prix Madame de Stael – pour l’instant !). Site internet : http://www.jaenada.com

 


Emilie de Turckheim. Quand ils étaient jeunes, Emilie et son sac à dos Décathlon ont beaucoup voyagé en Amérique du Sud et en Asie. Après de longues études dont elle n’a aucun souvenir, Emilie a publié huit romans et des livres pour enfants. Pendant dix ans, elle a été visiteuse au centre pénitentiaire de Fresnes. A la question : « Faut-il, dans certains cas, punir un être humain en le privant de sa liberté ? », elle répond non (et pourra développer sa réponse si on le lui demande gentiment). Depuis qu’elle a vingt ans, elle attrape froid dans des ateliers où elle pose nue comme un ver pour des peintres et des sculpteurs. Dès qu'elle est habillée, elle écrit des romans toute la journée.
Emilie a deux enfants qui sont assez grands pour l'écrabouiller aux échecs. Elle est née il y a 35 ans « comme un boulet de canon », dit la légende familiale.
Elle a reçu le prix de la Vocation en 2009 pour Chute libre et le prix Roger Nimier en 2015 pour La disparition du nombril – et n’a pas caché sa joie !
Son huitième roman, Popcorn Melody est paru en août 2015 aux Editions Héloïse d’Ormesson.

Nathalie Iris, de la librairie Mots en Marge à La Garenne-Colombes. Après une quinzaine d'années en entreprise dans la fonction ressources humaines, Nathalie Iris décide, en 2005, de se consacrer à sa passion, la littérature, en créant une librairie indépendante dans les Hauts-de-Seine. L’objectif : créer un lieu de rencontres et d’échanges autour du livre, un lieu de vie culturel. En 2010, Nathalie Iris reçoit le prix Lilas de la meilleure libraire de l’année. Aujourd’hui, elle est reconnue pour son expérience et sa connaissance du monde des livres et des auteurs, et présente dans les médias (TV, radio, journaux).
Nathalie Iris a créé en 2014 la Nuit Blanche des Livres à La Garenne-Colombes, un événement qui aura désormais lieu chaque année, réunissant auteurs et lecteurs pour une nuit en compagnie des livres.


Corinne Dalloz, de la librairie polinoise à Poligny (Jura).
Il y a plus de 20 ans, alors qu'elle se destinait à l'enseignement, Corinne Dalloz prend un petit job dans une librairie, et là, dès le premier jour, ce fut comme se sentir dans son élément : être le lien entre un lecteur et un livre ! Depuis, après 10 ans de bons et loyaux services dans des librairies parisiennes, elle poursuit son métier de "passeur de livres" dans le Jura où elle participe à la reprise collective d'une petite librairie de 45m² destinée à la fermeture. Aujourd'hui, plus de 140 actionnaires assurent la survie de ce petit commerce culturel de proximité, qui a poussé ses murs et s'est agrandi, reçoit plus de 20 auteurs par an, participe à des festivals, chronique ses coups de cœur à la radio.



Pour cette 8e édition du Prix Orange du Livre, nous sommes ravis d'ouvrir le jury à une personnalité qui ne soit pas nécessairement écrivain et avons le plaisir d’accueillir Hippolyte Girardot, acteur.

© Gaëlle Simon

Hippolyte Girardot

Au théâtre :
- Terre Noire de Stefano Massini, mise en scène Irina Brook (2016)
- Emy’s View de David Hare, mise en scène Bernard Murat, (2001)
- Les Démons de Dostoïevski, mise en scène Roger Planchon, La Dame de chez Maxim de Feydeau, mise en scène Roger Planchon, (1998)
- La Terrasse de Jean-Claude Carrière, mise en scène Bernard Murat, (1997)
- Don Juan de Molière, mise en scène Maurice Bénichou (1984)

Au cinéma, il a été l’interprète de très nombreux films, sous la direction de réalisateurs tels que :
Aline Isserman (Le destin de Juliette, 1982 - L’amant magnifique, 1986 - Francis Girod (Le bon plaisir, 1983 - Descente aux enfers, 1986), Alain Corneau (Fort Saganne, 1984), Claude Berri (Manon des sources, 1986), Éric Rochant (Un monde sans pitié, 1988 - Les patriotes, 1993 - Vive la république, 1997), Maroun Bagdadi (Hors la vie, 1990, Prix du Jury du Festival de Cannes et Prix spécial du Jury du Festival de Lima), Patrice Leconte (Le Parfum d’Yvonne, 1993), Arnaud Desplechin (Rois et reines, 2003 - Un conte de Noël, 2007), Hou Hiao-Hsien (Le voyage du ballon rouge, 2007), Bruno Podalydès (Bancs publics, 2007), Pascal Thomas (Le crime est notre affaire, 2008), Nicolas Saada (Espion(s), 2009), Xavier Durringer (La conquête, 2010), Alain Resnais (Vous n’avez encore rien vu, 2011 - Aimer, boire et chanter, 2014), Costa Gavras (Le capital, 2012), Pascale Ferran (Lady Chatterley, 2005, Bird People, 2010).
Hippolyte Girardot (en collaboration avec Nobuhiro Suwa) a écrit et réalisé Yuki et Nina (2008).

Il a participé à de nombreux téléfilms :
sous la direction de Liliane de Kermadec (Un moment d’inattention, 1986), Maurice Dugowson (Chantons en cœur, 1987), Serge Moati (Jésus, 1999), Aline Isserman(Hitchhicker, 1983 - Les enfants d’abord, 2001), RomainGoupil (Sueurs froides, 1988), Denys Granier-Deferre(Arrêt d’urgence,1994), Amos Gitaï (Plus tard, tu comprendras, 2007), Fabrice Cazeneuve (Les mensonges,2009), Frédéric Tellier (Les robins des pauvres, 2010),Laurent Heynemann (La rupture, 2012), Franck Mancuso (Lanester, 2014)...

Et Séries :
Occupied, 2015 (Erik Skjoldbjærg,), Une Chance de Trop, 2015 (François Velle), Marseille, 2015 (Florent Siri/Thomas Gilou).
Il a été scénariste sur la deuxième saison (2015) du Bureau des Légendes de Eric Rochant.

Il anime depuis septembre 2015 une chronique hebdomadaire sur France Inter dans l’émission « Si tu écoutes, j’annule tout ».


Ces prestigieux auteurs et libraires seront accompagnés de sept lecteurs passionnés.

Cette nouvelle édition a encore de fortes chances d’être passionnante !


Les temps forts du Prix Orange du Livre 2016 :

- 21 mars : le jury se réunit pour établir une sélection de trente livres

- 2 mai : parmi les trente livres sélectionnés, le jury choisit cinq livres finalistes

- du 4 au 29 mai : c’est à vous, internautes, de voter sur lecteurs.com pour votre livre favori !

- 9 juin : Annonce du lauréat du Prix Orange du Livre 2016


Le Prix Orange du Livre a été décerné pour la première fois en 2009 à Fabrice Humbert pour L’Origine de la violence (le Passage), roman qui a par la suite remporté le Prix Renaudot Poche 2010. En 2010, Jacques Gélat est lauréat pour Le traducteur amoureux (Corti) ; David Thomas lui succède en 2011 pour son roman Un silence de clairière (Albin Michel). En 2012, les internautes ont élu Arthur Dreyfus pour son roman Belle famille (Gallimard) ; en 2013, Emilie Frèche est primée pour son roman Deux étrangers (Actes Sud), puis en 2014 Maylis de Kerangal pour son roman Réparer les vivants (Verticales). Enfin, en 2015, Fanny Chiarello reçoit le Prix Orange du Livre pour son roman Dans son propre rôle (L’Olivier).

 

Découvrez également : Qui sont les lecteurs membres du jury du Prix Orange du Livre 2016 ?

Commentaires

Les dernières discussions

Il n'y a pas encore de discussion sur cet article
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !